jeudi 18 novembre 2010

"Putain" de Nelly Arcan

Édition : Seuil, 2002
190 pages

Pourquoi avoir lu ce livre?
Depuis que je vis au Québec, j'ai envie d'essayer de lire Nelly Arcan dont on me parlait souvent. Et puis, l'année dernière, elle s'est suicidée. Et puis, j'ai vu son livre à la vente bénéfice qui a eu lieu à mon travail, il y a quelques semaines et j'ai acheté ce livre pour me faire une idée du personnage et de l'auteure.


Pour ceux qui, contrairement à moi, aiment lire les quatrième de couverture :
Enfermée dans une chambre d'où elle voit venir à elle la foule des hommes, une jeune femme, promise à qui possède assez de dollars dans sa poche pour se croire élu, transcrit entre deux clients les incantations qui la maintiennent encore en vie
S'élève alors un chant de jouissance et de mort scandaleusement intime et qui pourtant recèle quelque chose d'archaique et d'envahissant, voire d'universel.
Un livre incestueux, fantasmatique et obsessionnel, qui est autant une mise à nu, un cri, qu'un exorcisme.


Ce que j'en ai pensé :
Le moins que l'on puisse dire c'est que cette autofiction met en scène une personne vraiment torturée entre des parents absents, des hommes en quête de plaisirs avec une escorte et cette fille qui fait une introspection pour comprendre ce qui l'a amené là où elle est.
Le style est particulier : des phrases de plusieurs pages ponctuées avec des tonnes de virgules. Au début, j'ai adoré cet effet de style qui rendait le récit haletant mais ça a fini par m'énerver au fur et à mesure. En fait, je pense que ce qui m'a le plus fatiguée c'est la répétition de plusieurs faits et réflexions au fil des pages.  C'est probablement voulu dans cette simulation de séance chez un psy mais, il faut croire que je ne serai jamais psy car je ne supporte pas quand ça tourne en rond et que ça se répète à tout va. En fait, on peut être déstabilisé par ce jet de pensées pèle-mêle sans construction particulière, sans histoire, sans point de départ ni point d'arrivée. Quand j'ai fini le livre, je me suis dit que ça pouvait continuer indéfiniment et je me demandais à quel moment, l'auteure avait décidé que le livre était "fini".
Le langage est cru et violent et ça ne m'aurait pas dérangé si ce n'avait été la répétition.
Lire ce livre fait bizarre quand on sait que Nelly Arcan a finalement décidé de mettre fin à ses jours alors qu'elle l'évoque si souvent dans ce livre. Dérangeant ...

Verdict :
Une lecture en demi-teinte, probablement parce que ce livre m'a plus dérangé que je ne l'aurai souhaité.

Note : 6/10

10 commentaires:

  1. J'ai lu son Folle et puis ai abdiqué. Son style est superbe mais le propos n'a pas réussi à m'accrocher.

    RépondreSupprimer
  2. Je me souviens avoir ressenti les choses comme toi a sa sortie en poche...

    RépondreSupprimer
  3. Vu ton avis, je préfère éviter......

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai lu voilà un petit bout de temps, à sa sortie en fait, j'ai aussi lu Folle. On peut dire que dans ce temps-là, c'était très innovateur comme style. D'ailleurs, il a donné certaines permissions à d'autres auteurs à mon avis.

    Je viens de me procurer, en usagé au Passe-Livres d'Eastman, son dernier dont le thème est principalement le suicide. J'appréhende un peu d'être perturbée, si ne me quitte pas l'idée qu'elle a mis à exécution son thème.

    RépondreSupprimer
  5. Au vu du thème et du style, et puis aussi du côté "accrocheur", je n'ai jamais été tentée de le lire !!! Et cela n'a toujours pas changé !!

    RépondreSupprimer
  6. Beaucoup de raison d'éviter ce livre pour moi : ce que tu en as pensé + titre et couverture très racoleurs !

    RépondreSupprimer
  7. Toi qui aime les livres, je t'invite au swap "Un inconnu vous offre un livre" ici
    http://sirpriz.com/swap-766.html

    Le 5 janvier tu connaîtras le nom de celui à qui tu devras envoyer un livre et de qui tu vas en recevoir un.

    Nous sommes déjà 18 inscrits ! A bientôt ! Isa

    RépondreSupprimer
  8. Rien à voir avec ce livre... je suis à la recherche du dessin de la souris couineuse composé par une blogueuse. Il me semble l'avoir vu sur ton blog ? Pourrais-tu me donner le lien de l'article ? Merci par avance, Margotte

    RépondreSupprimer
  9. @Lucie : Spécial... Pas inintéressant mais il me semble qu'elle finit par tourner vraiment en rond. En plus, y'a forcément comme un malaise quand on la lit, je trouve

    @L'Ogresse : en as-tu lu d'autres d'elle?

    @Clara : C'est assez spécial et déstablisant

    @Venise : C'est assez dérangeant de lire ses écrits après qu'elle se soit donné la mort. C'est perturbant, je dirai. Je me demande qu'elle aurait été mon attitude si je les avais lu avant qu'elle ne passe à l'acte. J'ai hâte de savoir ton ressenti

    @Joelle : Moi j'étais très curieuse justement. J'ai essayé mais mon expérience va sûrement en rester là

    RépondreSupprimer
  10. @Géraldine : Mis à part un style particulier, des propos crus et dérangeants, tu ne rates pas grand chose. Y'en doit qui doivent adorer et d'autres vraiment détester

    @Isa : C'est gentil mais non merci

    @Margotte : c'est fait :)

    RépondreSupprimer