dimanche 10 novembre 2013

Pitchounette et ses livres : "Jour de piscine" de Christine Naumann-Villemin et Éléonore Thuillier




Pourquoi avoir lu ce livre ?
C'est papa et pitchounette qui l'ont choisi lors d'une virée à la bibliothèque.
Je les soupçonne d'avoir pris ce livre car Alissa ADORE la piscine et peut-être voulaient-ils prolonger le plaisir du dimanche après-midi.




 



Ce que pitchounette et maman en ont pensé :
Un livre tout à fait charmant. Sept animaux découvrent avec stupeur qu'aujourd'hui, à la piscine, il y aura un cours de plongeon ! Horreur !

Lapinoute ne comprend pas ce qu'il y a d'"épouvantabominaterrifiantissime". Normal, elle ne sait pas lire, elle est trop petite et n'a pas vu ce qu'il y a écrit sur l'affiche !

Heureusement Malheureusement, Chien, va lui expliquer que les barreaux pour grimper au plongeon glissent et on peut tomber, Girafe, elle, lui dit que c'est tout en haut qu'on a peur car il fait froid, Mouton, lui, c'est de voir la petitesse des choses d'aussi haut, Ours, lui, c'est la chute qui l'effraie, Kangourou est affolé par l'idée de splasher dans l'eau, et Cochon c'est de perdre son maillot.

Au début lapinoute était très enthousiaste car elle ne connaissait pas le plongeon mais après tout ce déversement de craintes, elle n'a plus du tout envie d'aller au cours !

Ce n'est quand ouvrant la porte de la piscine qu'elle constatera que le plongeon est tout petit et que l'exercice a l'air vraiment très rigolo.

Cet album démontre donc à l'enfant qu'il ne sert à rien de craindre ce que l'on ne connait pas, que notre imagination nous fait voir les choses avec une loupe grossissante et déformante.

Les forces de cet albums sont multiples :

- le grand format. C'est un grand album, clair, épuré, invitant. Deux pages se lisent en format vertical, ce qui donne encore plus l'impression que de sauter du plongeon ça doit être terrifiant tellement c'est haut.

- les dessins : les animaux sont mignons et expressifs. Les décors sont épurés. Les couleurs des décors (quand il y en a) sont clairs, contrastant avec les animaux qui sont, eux, de couleurs un peu plus vives. les détails rigolos comme une chaussette perdu dans le vestiaire, le mouton qui enlève sa toison pour se mettre en maillot de bain, l'écharpe que se met la girafe en haut de l'échelle puisqu'elle se croit au sommet d'une montagne ...

- les expressions rigolotes avec ses mots inventés ou ses jeux de mots. Voici des exemples : "On peut tomber et se raplaplater la boîte à pouett..." ou "C'est de sauter qui est complètement claclaquant. Carrément flapflippant !" ou pour finir "Moi, ce qui me fait flageoler le jambonneau, c'est de perdre mon maillot"

- la typographie : le texte est de taille et police standard mais les onomatopées fleurissent un peu n'importe où avec différentes tailles et polices sur la page.

- l'humour et l'exagération.

- l'attitude rigolote de lapinoute avec la redondance de sa réplique "Je comprends, dit lapinoute, c'est ÇA qui fait peur !" à chaque fois qu'un ami lui explique sa crainte.

Ce que je n'ai pas aimé :
- C'est trop court !

Verdict :
Un superbe album dédramatisant les peurs incontrôlées des enfants qui imaginent les pires scénarios sans savoir vraiment que quoi ils parlent. Ça démontre aussi la facilité qu'on les enfants de croire les pires ragots des autres enfants. Et finalement, ça apprend à ne pas trop faire confiance à son imagination.
On a ADORÉ !
Je te le recommande les yeux fermés, cher toi, pour les enfants de plus de 3 ans ! 





4 commentaires:

  1. Tu le vends bien, je m'empresse de le noter^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les jeunes de 3-6 ans, je trouve que c'est un livre super bon !

      Supprimer
  2. Comme Jérome, il a déjà rejoint ma liste ! Belle journée.

    RépondreSupprimer