mercredi 27 novembre 2013

BD du mercredi : "Les nombrils - Un été trop mortel" Tome 6 de Delaf et Dubuc




Pourquoi avoir lu ce livre ?
Dubuc et Delaf sont venus dans ma librairie préférée (Monet) pour le lancement de leur 6 ème tome des Nombrils.
Je me suis empressée d'acheter le dernier tome et je l'ai dévoré avant d'aller les rencontrer et essayer d'avoir un autographe.








Ce que j'en ai pensé :
Avec cette série je suis toujours à la fois super impatiente de voir apparaître un nouveau tome et à la fois inquiète de ne plus aimer ou d'être déçue. C'est compliqué avec les séries qui s'étirent de maintenir un cap sur la qualité, l'originalité et continuer à susciter mon intérêt. Delaf et Dubuc, après 6 tomes, y arrivent encore drôlement bien !

J'ai eu du plaisir à retrouver Karine et ses amies Vicky et Jenny. Dans ce tome, celle qui prend la plus grosse part du gâteau, c'est Vicky et j'ai adoré ça. On avait commencé à en découvrir un peu plus sur elle (et sa famille) dans les précédents tomes mais là, on gratte encore un peu plus et on développe davantage pour comprendre la psychologie Vickéenne.

Sous ses airs de "fille qui assure et maîtrise tout", on voit une fille pour qui la pression familiale est insupportable et carrément malsaine. A l'instar de Jenny, dont les déboires familiaux sont tout autant traumatisants, on sent que Vicky s'arme d'une carapace et fait mine d'être la fille la plus en contrôle au monde entier. Que de fissures dans sa carapace ! Il va être intéressant de voir comment elle va tourner. Vivra t-elle un révolution comme Karine ? A suivre mais je sens que l'attente va être (très) longue !

Dans ce tome, j'ai encore aimé les dessins, simples mais efficaces et la typographie agréable à lire.

J'aime toujours autant les physionomies des personnages avec l'exagération des traits (tailles super fines pour les filles, corps démesurément long pour Karine, poitrine exagérément gonflées pour Jenny et Vicky... etc). J'aime aussi la présence intéressante des personnages secondaires qui se trouvent présents de tomes en tomes (revoir Mélanie ou le répugnant lycéen boutonneux sont des moments succulents).

J'ai aimé, encore une fois, voir une couverture de "sombritude" masquer l'aspect superficiel des ados. J'ai aimé que ne s'attarde pas trop sur Karine et sa relation avec Dan et Albin même si j'ai hâte de savoir avec qui va poursuivre Karine. Dan est un peu trop niais (mais New-York va t-il le faire grandir?? et Albin a quelque chose d'encore trop mystérieux (je sens un gros scoop comme avec John-John) mais il permet à Karine de s'émanciper... Bref, attendons de voir ce que nous réservent les créateurs de cette super série.

Bon et sinon, pour la petite histoire, je n'ai, finalement, pas pu aller voir Delaf et Dubuc. Loulou avait de la fièvre et voulait passer sa journée collé contre sa maman. Comme il était très irritable (une poussée de dents ce n'est jamais drôle), j'ai raté ma chance de me faire autographié mon album par Delaf et Dubuc mais je ne désespère pas de les rencontrer à nouveau.

Verdict : 
Je continue d'être fan et j'attends déjà avec impatience la suite !

Note : 9/10

Bonus 1 :


Bonus 2 : Ils en ont déjà parlé : Jérôme, LaSardineSara

Bonus 3 : Les autres BDs du mercredi chez Mango


 

20 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ahh non ? Tu n'as pas accroché aux Nombrils ?

      Supprimer
  2. Comme toi j'apprécie le fait que Karine passe au second plan. Et comme tu dis, vivement la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien hâte de savoir comment vont tourner Vicky et Jenny

      Supprimer
  3. Moi, c'est les relations de Jenny et de Vickie qui m'intéresse cette fois-ci. Il risque d'y avoir des révélations croustillantes dans le prochain tome.

    RépondreSupprimer
  4. Cette série fait vraiment l'unanimité !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, enfin .. presque ... le Papou n'est pas du même avis :)

      Supprimer
  5. Tu as lu mon billet donc tu connais mon avis. Est-ce un choc des générations ? Certainement. Et ne sois pas trop déçue d'avoir raté les autographes de Delaf et Dubuc. Relis mon billet, tu comprendras.
    Enfin, pour celles qui parlent d'unanimité pour la série je vous donne le bâton pour me taper dessus :
    http://papoustory.over-blog.com/2013/11/les-nombrils-un-%C3%A9t%C3%A9-trop-mortel-t.6-de-delaf-et-dubuc.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien alors ?? Le second et troisième degré n'est pas passé ? C'est sûr que le premier degré, on le réserve aux ados et pré-ados mais bon, y'a quand même du potentiel dans cette BD. Non? toujours pas ?
      Pas grave, hein ... les goûts et les couleurs ...
      (je pense qu'à ma librairie il n'y avait pas que des ados et ça devait être en petit comité car il fallait réserver sa place. Ça aurait été l'occasion de les voir sans la cohue du salon du livre)

      Supprimer
  6. Je viens de terminer le tome 5. Celui-ci ne devrait pas trop tarder :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu vas apprécier ce dernier tome !

      Supprimer
  7. Je ne me suis jamais mise à cette série, elle est à la biblio mais rarement le tome 1... série trop souvent prise...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette série fait un véritable tabac. Je te dirai que le premier tome m'a laissée mitigée mais j'ai vraiment adhéré après le 2ème ou 3ème tome quand on sent que la série prend un peu de profondeur.

      Supprimer
  8. Faudrait bien que je me décide à lire cette série dont je lis et entends grand bien depuis un bout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu arrives à poursuivre après le 2ème tome, tu devrais t'en faire un bon avis.

      Supprimer
  9. Une série qui a l'air bien attachante ! Merci pour ton enthousiasme contagieux :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui semble être très superficiel avec les premiers tomes s'avère être plus poussé qu'il n'y parait. Les personnages sont, en effet, comme la série très attachants.

      Supprimer