mercredi 17 avril 2013

BD du mercredi : "L'ostie d'chat" Tome 1 de Zviane et Iris

Éditions : Delcourt, 2011
Collection Shampoing
160 pages

Pourquoi avoir lu ce livre ?
Je connaissais Zviane parce qu'il fut un temps, je suivais son blog. Je me suis lassée et j'ai arrêté de la suivre mais en allant à la bibliothèque, je me suis décidée à prendre un de ces livres pour voir ce qu'elle avait fait. En plus, je ne connais pas du tout Iris et une BD à 4 mains, je trouvais l'idée originale.



Pour ceux qui, contrairement à moi, aiment lire les quatrièmes de couverture :
Résumé :
Énorme chat pépère, Legolas traîne dans les pattes de Jean-Sébastien et Jasmin qui se partagent la garde de l'animal. L'un est un dragueur invétéré, depuis peu au chômage ; l'autre souhaite faire carrière dans la musique mais vient de se faire virer de son groupe. Potes depuis l'enfance, ils ont l'habitude de se "piquer leurs blondes" comme ils disent là-bas, au Québec. Et arrive Julie...

Ce que j'en ai pensé :
Ce n'est qu'après avoir fini de lire ce tome, que je me suis renseignée et que j'ai compris que ce livre est la publication papier de ce qui a été diffusé sur le blog éponyme qui a vu le jour en 2009. Ceci explique peut-être pourquoi j'ai trouvé l'ensemble un peu décousu, disparate et déstabilisant de temps en temps. En fait, si au début, j'ai aimé apprendre à connaître les différents personnages à travers ce qui les relient au chat Legolas, ensuite, vers les 2/3 du livre, j'ai trouvé que ça n'allait plus dans la bonne direction. J'ai aimé qu'il y a ait des flash-back dans la vie des personnages mais on ne sait pas vraiment où tout cela va nous mener. Ce sentiment est renforcé par la fin abrupte du premier tome. Je veux bien essayer de croire qu'il était plus intéressant pour la maison d'édition de diviser l'histoire en 3 tomes mais on reste vraiment sur notre faim et avec une petite frustration à la fin de ce tome car il ne se tient pas du tout tout seul. Trop de questions qui se posent ensuite et le sentiment d'un travail inachevé. (Ce qui explique pourquoi souvent, je n'aime pas les séries, surtout si les tomes ne peuvent pas être une entité pouvant vivre seule...).

Les dessins, eux, sont assez simpliste mais cela donne un style. Par contre, le chat n'a vraiment pas du tout l'air d'un chat ! Pour une amoureuse des chats, c'est vraiment une déception (petite déception, hein, car le chat n'est vraiment pas au coeur de cette histoire).

L'humour est un peu vulgaire parfois mais bon, il m'a quand même fait rire (oui, parfois, je peux être un très bon public, cher toi).

Et puis, j'ai bien aimé la parlure québécoise (montréalaise?) que l'on lit tout au long de ces planches.

Verdict :
Je ne pense pas lire la suite à moins qu'elle atterrisse entre mes mains. Je pourrai aussi parcourir le blog pour voir la suite mais n'ayant pas accroché plus que ça, je vais peut-être me concentrer sur d'autres livres que je veux vraiment lire avant !

Note : 5/10

Bonus 1 :





Bonus 2 :  les autres Bd du mercredi sont chez Mango

10 commentaires:

  1. Jamais aimé la transposition d'un blog en BD. Comme tu dis, c'est souvent confus et ça n'apporte aucune valeur ajoutée par rapport au blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant lire le blog mais encore, faut aimer

      Supprimer
  2. Absolument pas fan du dessin... Je passe...

    RépondreSupprimer
  3. Au premier abord, les illustrations ne m'attirent pas vraiment.... je passe mon tour aussi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très moyen selon moi, un style qui ne me plait pas

      Supprimer